Bonjour Marc, merci de m’accueillir dans ton bureau de Tannay et pour ta disponibilité pour nous décrire ton activité, ta passion, tes ambitions, ton cursus et ta motivation d’avoir intégré ESPA’sens.

Comment a débuté ton activité et qu’est-ce qui t’a poussé ou motivé d’aller dans ce domaine ?

Mon but :

Professionnellement :

C’est de faire en sorte de ne pas entrer dans une routine.

Que chaque jour soit une découverte, un nouveau défi, un challenge.

De trouver des solutions sur l’élaboration de projets par exemple.

« D’amener à bien la finalisation du projet avec le souci de répondre parfaitement à la demande de mes clients qui deviennent presque naturellement des personnes proches. »

Passion ?

C’est d’avoir devant moi une feuille blanche, le « challenge » de trouver des solutions face à une demande, l’élaboration du projet, imaginer la conceptualisation de l’aménagement/transformation/aboutissement du projet, d’apporter un regard auto-critique de mon approche et forcément le plus important le contact avec le client.

Cursus :

4 ans d’études à l’EPFL suivi d’une année de stage à Hong-Kong, entrecoupée d’une année de découverte en Asie et en Inde pour apprécier les architectures et forcément la culture locale, ensuite ce fut l’année de diplôme.

J’aimerais souligner le fait que j’ai eu la chance d’avoir eu des Professeurs très intéressants, tant par leur personnalité que par leur approche « métier », c’est aussi ça qui m’a motivé de suivre cette voie grâce à cette pédagogie et approche très intelligente.

Parcours :

Après 6 mois de recherches de travail infructueuses (la crise immobilière des années 90 étant passée par là), j’ai décidé de prendre ma voiture, une valise et de partir au Tessin pour découvrir cette magnifique région et d’y trouver un travail même si celui-ci ne correspondrait pas exactement à mon domaine spécifique.

Je me suis dit que, même si je ne devais pas décrocher un job j’apprendrai au moins une nouvelle langue.
« Marc parle couramment le français, l’anglais, l’allemand et l’italien« .

J’ai tout de même réussi à trouver un travail dans un bureau d’architecte qui réalisait des projets extrêmement soignés. Le contrat était à durée déterminée, malgré ceci j’y suis resté quand même 5 ans. J’ai pu rentrer dans le monde professionnel, pratiquer et apprendre le métier qui me passionne.

En 2000 de retour en Romandie, j’ai décidé d’ouvrir mon bureau d’architecte à Tannay. Après 3 ans, suite à une rencontre avec un ancien étudiant de l’EPFL nous avons ouvert une entreprise spécialisée dans les aménagements d’intérieurs entre (2003 – 2010). Ce fut une expérience très intéressante mais je suis revenu à mes sources, l’architecture.

Réalisations :

On peut découvrir sur mon site certaines de mes réalisations.

Ce dont je suis le plus fier est la restauration et l’aménagement d’une villa à Corsier (GE) plus spécifiquement l’élaboration d’un escalier sur 3 niveaux.

La réussite a été l’intégration tant visuelle que conceptuelle puisque celui-ci s’intègre parfaitement au lieu, l’acier et le verre avec en toile de fond le mur de pierres apparentes donne une dimension extraordinaire en laissant passer la lumière.

Pourquoi ESPA’sens :

Sa philosophie et son approche qui répond parfaitement à mes valeurs. D’intégrer une « communauté » de professionnels qui tendent à répondre à un besoin éthique, de partage entre tous avec justement l’humain au milieu. De s’entourer de personnes passionnées par leur domaine d’activité. Le plaisir de travailler et non pas « de devoir » travailler avec des personnes.

Je tiens à remercier Marc pour sa disponibilité.

Article photo/reportage Alexandre de Rougemont©

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *